• A la manière de ...



    Fantasme : n.m.
    Psychan. Ensemble de représentations imagées mettant en scène le sujet
    et traduisant, à travers les déformations de la censure imposée par le sur-moi,
    les désirs inconscients de celui qui l'élabore.
    Mot gr., « représentation par l'imagination ».


    Rêve : n.m.
    1/ Combinaison d'images, de représentations résultant
    de l'activité psychique pendant le sommeil.
    2/ Production idéale ou chimérique de l'imagination.


    Réalité : n.f.
    1/ Philo. et cour. : Caractère de ce qui a une existence réelle,
    ce qui existe comme chose ( et non seulement comme idée, illusion, apparence)
    2/ Chose réelle.
    3/ Chacun des faits, des événements, qui constituent la trame de notre existence



    Est-ce qu'il y a loin de la coupe aux lèvres ?

    Donner vie à certains risque-t-il de détruire l'autre ?




  • Commentaires

    1
    Jeudi 21 Septembre 2006 à 10:46
    ....???
    que de questions se posent... Du rêve à la réalité on juge souvent de l'impossibilité, mais quand on parle de fantasme, peut être faut il se donner les moyens de ses envies... Bonjour à vous Mr Spleen
    2
    Jeudi 21 Septembre 2006 à 11:09
    De la coupe
    aux lèvres, il n'y a que quelques centimètres, voire quelques millimètres... Donner vie à certains, c'est construire l'autre... Voilà, moi je réponds à tes questions quand tu veux ;)) tout plein de bisouxxx (ça ce sont des bisous plein de rêves et de fantasmes mais bientôt réels...........)
    3
    Jeudi 21 Septembre 2006 à 11:29
    Oula...
    Vu mes 40° de ce matin, il faudrait la journée à mes neurones pour suivre les tiens... Mais je crois que nous mettons un peu de fantasme dans nos réalités, que ces dernières sont des briseuses de rêves, et que, par conséquent... oui, je crois que ce sont nos fantasmes qui nous sauvent, car ils sont les plus forts...
    4
    Jeudi 21 Septembre 2006 à 11:45
    Tiens...
    A la manière de ? Le rêve conscient côtoie la réalité et corrige ses côtés négatifs... Pourquoi s'en priver ? Les rêves sont faits pour insuffler ou réinsuffler de l'énergie, de la lumière, de l'inédit, quand la réalité s'embourbe dans la médiocrité et le quotidien. Quant au fantasme... Andy Wahrol écrivait : "L'amour fantasmé vaut bien mieux que l'amour vécu. Ne pas passer à l'acte, c'est très excitant."... Moui... Mais le vécu c'est tout de même plus enrichissant et jouissif. Bisous ici, à la manière de... ;)
    5
    Jeudi 21 Septembre 2006 à 16:59
    Et si on mélange
    les trois (fantasme, réalité, rêve) cela donne quoi? Bisosu
    6
    Jeudi 21 Septembre 2006 à 22:58
    Je crois
    que ça donne un cocktail explosif de mélanger tout ça, baisers rosés Spleen, le rêveur...
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :