• Le caprice de Véro

    Il me faut d'une jolie femme céder aux caprices
    Ne connaissant de la Dame qu'une étrange esquisse
    Faite de rires et de larmes, de rimes sans malice
    Abandonnés sur la Toile aux regards complices
    De voyageurs virtuels qui, avec délice,
    Viennent toucher des yeux le ciel, aux mots que tu tisses.

    32 bulles de champagne qui s'épanouissent,
    On aimerait que ces jours là jamais ne finissent,
    On voudrait garder les heures qui s'évanouissent,
    En conserver la chaleur, au cœur bienfaitrice,
    Savoir qu'une âme d'enfant, au goût de réglisse
    Brillera encore longtemps au fond des abysses.

    Cet éclat au fond des yeux, étoile d'iris,
    C'est le soleil du sourire, qui sur toi se glisse
    Venant du cœur de Paris, où mes doigts bâtissent
    La musique de mes mots, pour que s'accomplisse
    De moi pour toi le cadeau, que dis-je ? Le caprice,
    Que tu as voulu Véro, divine tentatrice.

    Joyeux anniversaire,
    et 32 bisous à déposer à ta guise...


     


  • Commentaires

    1
    Lundi 6 Mars 2006 à 14:59
    wouaaaaaaaaaaaaaaa
    j'adore, merci merci puis l'avoir en interne Monsieur, dit elle d'un air timide mon adresse : justeanonyme@hotmail.fr..............Merci, encore je suis plusque touchée....Bises
    2
    Lundi 6 Mars 2006 à 16:05
    ca lui plaira c sur ;)
    bisous pour toi ! moi aussi jaime tes poemes mais ce n'est pas mon anniversaire alors je profite de celui de vero :)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :