• Partir...


    Partir...
    Quand l'encre de la vie se mêle à l'inutile,
    Lorsque les langues folles s'agitent et babillent
    Attisant la rumeur de mensonges habiles
    Qui s'habillent trompeurs de concepts  futiles.


    Partir...
    Comme ça, sans prévenir, sans même laisser une trace
    Effacer d'un seul coup son reflet dans la glace.
    Faire bien table rase, gommer le temps qui passe
    Ne laisser pour les autres qu'un souvenir vivace.


    Partir...
    En emportant ses songes, en emmenant ses mots,
    En triant ses idées, en rangeant ses photos,
    Remisant au placard, comme des bibelots,
    Tous ces moments de vie déposés en cadeau.


    Partir...
    Vers d'autres horizons où le soleil s'étonne
    Encore de briller pour autant de personnes.
    Laisser tourbillonner toutes ces feuilles d'automne
    Qui s'enivrent d'espace, qui rêvent, qui s'illusionnent.


    Partir...
    Regarder devant soi, savoir qu'on vit encore
    Dans le regard de ceux qui refusent la mort.
    Ils comprendront, c'est sûr. Ils sauront nos remords
    De les orpheliner. Vainqueur : le matador !


    Partir...
    Sans peur et sans regret, le cœur un peu serré,
    La foule est oublieuse. Ne pas se retourner.
    Déposer le stylo, le livre est refermé.
    L'esprit devient serein, le sourire fatigué...




    Pour N.e.w.


  • Commentaires

    1
    Vendredi 26 Janvier 2007 à 03:24
    très beau texte
    merci spleen..bonjour à NEW (on pense à toi)
    2
    Lundi 29 Janvier 2007 à 12:46
    j'adore ce texte de Françoise aussi
    "partir quand même pendant qu'il dort pendant qu'il rêve et qu'il est temps encore partir quand même au moment fort briser les chaines qui me lient à son sort vont faire de moi un poids mort un objet du décor partir quand même avant qu'il veuille couper mes ailes et dompter mon orgueil partir quand même partir d'abord quitter la scène dans un ultime effort avant de dire "Je t'aime" que le piège se referme partir quand même rester maitre de ses jeux et de mes énigmes disparaître à ses yeux ne plus donner signe avant de ne plus pouvoir revenir en arrière avant qu'il soit trop tard pour éviter la guerre avant te dire je t'aime savoir partir quand même"
    3
    Mercredi 31 Janvier 2007 à 19:52
    Partir...
    ...ne relève pas toujours de questions existentielles. Partir, parce qu' on ne voit plus de raison de rester, chercher "d' autres horizons" tout en se donnant la possibilité de revenir, pourquoi pas ? Je vous salue Mr Spleen !
    4
    Jeudi 1er Février 2007 à 10:48
    Partir
    Parfois pour mieux revenir Souvent pour s'oublier, oublier belle journée... E.
    5
    Dimanche 4 Février 2007 à 18:00
    Mais partir
    Mais partir sans s'y attendre, sans crier garre, sans avoir eu le temps de dire aurevoir ! Partir sans le vouloir, sans le savoir, sans y croire ! Partir, quand la vie vous emporte loin de votre porte, partir sans jamais rentrer chez soi... En 1 mois tout peut basculer, le pire, partir... Non c'est dégueulasse quand on ne le mérite pas ! C'était mon coup de gueule, parce que ca fait mal quand il est parti sans crier garre !
    6
    Flo
    Lundi 5 Février 2007 à 18:06
    Spleen
    tu me manques et New, tu me manques aussi :(( voilà....... Bisous à vous deux
    7
    Samedi 10 Février 2007 à 10:05
    Ça va ?
    Elle revient quand, New ? Et toi ?... Pffff... Font chier, les méchants.
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    8
    Mercredi 28 Février 2007 à 23:22
    Très joli ce poème ...
    Du coup j'ai lu d'autres textes de vous sur ce blog ... avec beaucoup de plaisir. Je reviendrais y faire un tour de temps en temps. Cordialement La Griotte
    9
    Mercredi 28 Février 2007 à 23:23
    Tres joli ce poeme ...
    Du coup j'ai lu d'autres textes de vous sur ce blog ... avec beaucoup de plaisir. Je reviendrais y faire un tour de temps en temps. Cordialement La Griotte
    10
    Lundi 9 Avril 2007 à 19:20
    on rêve
    On en rêve tous, moi la première. Il nous reste au moins notre imagination, moi je voyage dans ma tête en atendant un vrai départ. Te souviens-tu de mon blogg?
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :