• Tut....tut.....tut



    Les jours et les nuits se suivent et se ressemblent
    En plein cœur de Paris où les pièces s'assemblent
    Le puzzle de la vie prend forme et l'on devine
    Les monstruosités qu'il cache dans ses abîmes.

    Je manque de sommeil, je manque de temps aussi
    Je manque à ceux qui m'aiment, mais pourtant moins que lui
    Qui dans le froid blafard et sous la lune pleine
    A rencontré la Mort et plongé dans la Seine.

    Ainsi se font les vies, s'éteignent les destins
    Quand se mêlent folie, fureur et blanc matin,
    Traces abandonnées qu'avez-vous à nous dire ?
    Qu'entendues enfin nous puissions de nouveau rire...






    En dérangement....

    Trop de travail...

    Pas assez dormi...

    Idées occupées ailleurs...

    Semaine prochaine en vacances à Narbonne
    (enfin, si on peut appeler ça des vacances)...

    Retour début juin...

    Mais si j'ai 3 minutes, je passerai vous lire sans commenter...





  • Commentaires

    1
    Mardi 16 Mai 2006 à 09:05
    ...
    ... Bisous tendresse :-)
    2
    Mardi 16 Mai 2006 à 09:20
    Spleen
    Un bonjour en passant. J'espere que ca ira pour vous. Bon courage. Bonie.
    3
    Plume
    Mardi 16 Mai 2006 à 13:25
    Alors reviens-nous vite !
    Et bien, quoiqu'il t'arrive, de tout coeur avec toi ! A bientôt...
    4
    Vendredi 19 Mai 2006 à 08:33
    Spleen ?
    La bonne ville de Narbonne saura te redonner le sourire. Bonnes vacances . Bises
    5
    Plume
    Vendredi 26 Mai 2006 à 05:38
    Un petit signe
    au cas où tu passerais par là... (les absents n'ont pas toujours tort...)
    6
    Mercredi 31 Mai 2006 à 13:46
    un coucou au passage
    Je ne sais pas si tu es encore parti ou déja revenu,mais juste un passge pour dire bonjour. amitié
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :